Dysfonction érectile chez les hommes

 

Dysfonction érectile — l’incapacité d’un homme à obtenir et à prolonger une érection et, dans certains cas, la fin des rapports sexuels. Cette pathologie a de nombreuses causes diverses et, bien qu’elle ne soit pas mortelle et sévère en raison de l’absence de symptômes douloureux prononcés, elle apporte un inconfort important à la vie des patients. Le traitement d’une telle maladie est sélectionné individuellement après un examen approfondi du patient.

Qu’est-ce que la dysfonction érectile?

Sous le concept de dysfonction érectile, de nombreux problèmes de la sphère sexuelle chez les hommes sont combinés, notamment l’incapacité à obtenir une érection stable, à la maintenir pendant les rapports sexuels ou à la terminer par une éjaculation (éjaculation).

Faites attention! Il ne faut parler de la présence d’un diagnostic désagréable que lorsque les problèmes d’érection persistent pendant 3 mois ou plus.

Selon les statistiques compilées par l’Organisation mondiale de la santé, au moins 160 millions d’hommes dans le monde savent de quoi il s’agit. Dans ce cas, la dépendance de la fréquence d’apparition de la maladie sur l’âge est tracée:

  • chez les hommes jeunes et matures (de 21 à 40 ans) la proportion de ceux qui ont connu une dysfonction érectile ne dépasse pas 10%;
  • chez les hommes de 40 à 60 ans, la proportion d’hommes qui ont eu au moins une fois des difficultés d’érection est de 50%;
  • chez les hommes de 60 ans et plus, la proportion de ceux qui ne peuvent pas terminer un rapport sexuel complet atteint 70%.

Le mécanisme du problème est complexe. Elle est basée sur une modification du processus neurovasculaire, qui est une érection. Un urologue qui est recommandé pour résoudre ce problème aidera à comprendre de quoi il s’agit et exactement quels changements se produisent dans le corps masculin. Parfois, des spécialistes d’autres domaines de la médecine participent à sa résolution. — psychologues et psychiatres, endocrinologues et autres.

Normalement, la stimulation des terminaisons nerveuses provoque la libération de substances biologiquement actives, principalement de l’oxyde nitrique, dans la circulation sanguine. Ce composé détend les parois des artères et des muscles lisses, qui sont responsables de la contraction des corps caverneux dans le pénis (c’est le corps spongieux qui se trouve à l’intérieur du pénis). En conséquence, il y a une augmentation du flux sanguin dans l’organe génital. Dans le même temps, il y a un rétrécissement des veines qui drainent le sang des tissus spongieux du pénis. Le sang remplit les corps caverneux, une érection se produit. Pendant les rapports sexuels, il y a encore plus de remplissage, à la suite de quoi le pénis grossit et devient dur, l’érection est renforcée jusqu’à l’éjaculation.

Dans diverses conditions, une défaillance se produit à l’une des étapes de l’érection. Cela peut se produire pendant la stimulation, au stade des changements du tonus vasculaire et avec une augmentation de la pression artérielle dans les corps caverneux.

Important! Il n’y a pas de schéma unique pour éliminer l’impuissance. Dans chaque cas, les causes et le traitement sont individuels.

Causes de la dysfonction érectile

La dysfonction érectile peut se produire dans le contexte de problèmes psychologiques et organiques, et donc la classification comprend trois groupes de ces troubles:

  1. Psychogène. Elle survient dans un contexte d’anxiété accrue, de névrose, de maladie mentale (dépression, schizophrénie et autres). Elle s’accompagne d’un manque d’excitation sexuelle ou de sa décoloration rapide.
  2. BIO Elle survient dans le contexte de problèmes vasculaires (apport sanguin inadéquat aux corps caverneux du pénis, hypertension, endartérite oblitérante, athérosclérose, hyperlipidémie, insuffisance cardiaque, maladie coronarienne et infarctus du myocarde), pathologies neurologiques (polyneuropathie, sclérose en plaques et lésions de l’intestin grêle, .d.), les maladies endocriniennes. L’impuissance organique peut également se développer dans le contexte de la prise de médicaments, de l’empoisonnement par des substances toxiques.
  3. Mixte. Elle se produit en présence de changements organiques et psychologiques. Selon les statistiques, les lésions organiques jouent un rôle dominant, contre lequel se développe la pathologie psychologique.

Le risque d’échec sexuel augmente chez les hommes avec l’âge. Les principales raisons de cette — diminution progressive de la synthèse de testostérone dans le corps, changements liés à l’âge dans les vaisseaux sanguins.

Symptômes et signes de dysfonction érectile

Les signes de dysfonction érectile comprennent une variété de troubles sexuels chez les hommes, notamment:

  • affaiblissement ou absence d’une érection matinale, son aspect irrégulier;
  • érection insuffisamment stable ou incomplète, à cause de laquelle il est impossible d’entrer le pénis dans le vagin;
  • la nécessité d’une stimulation à long terme pour obtenir une érection suffisante pour commencer un rapport sexuel ou son absence complète même en présence d’excitation;
  • une diminution soudaine ou progressive de la tension du pénis pendant les rapports sexuels, ce qui rend impossible sa poursuite et son achèvement;
  • éjaculation précoce (précoce), parfois même avant l’introduction du pénis dans le vagin;
  • augmentation du temps entre les rapports sexuels ou le début d’une érection complète.

Le degré de manifestation de ces symptômes dépend de la cause du problème. Il a été constaté qu’avec une origine psychogène, la dysfonction sexuelle se produit soudainement et uniquement dans certaines conditions. Après leur élimination, la capacité à commettre des rapports sexuels est rétablie. Les érections nocturnes et matinales persistent. Avec des dysfonctionnements d’origine organique, les troubles apparaissent systématiquement et ont tendance à progresser. L’érection spontanée du pénis n’est observée qu’aux stades initiaux de la maladie.

Diagnostic de la dysfonction érectile

Le diagnostic de la dysfonction érectile consiste à identifier les facteurs qui ont causé des problèmes dans la sphère sexuelle, car les causes et le traitement de la maladie sont directement liés. Pour commencer, un médecin, le plus souvent un urologue, recueille une anamnèse et évalue l’état actuel du patient. Dans la plupart des cas, un homme est invité à remplir un questionnaire spécial.

Prochaine étape — examen physique, au cours duquel des signes de troubles vasculaires, hormonaux et neurologiques sont détectés. Les études de dépistage (tests) aident à identifier les changements pathologiques:

  • test intracaverneux;
  • stimulation sexuelle avec enregistrement des potentiels cérébraux (électroencéphalographie ou myélographie);
  • échographie pénienne;
  • électromyographie des muscles périnéaux;
  • Dopplerographie des artères de l’organe génital.

https://prokto.ru/uploads/articles/6782-6.jpg

En cas de suspicion d’impuissance psychogène ou situationnelle, une série de tests est effectuée pour déterminer la causalité, l’anxiété et la dépression. Si le médecin suggère l’origine endocrinienne de la dysfonction érectile, des tests de laboratoire sont effectués au cours desquels la concentration de testostérone, de prolactine, de lutéinisation et d’autres hormones dans le plasma sanguin est établie.

https://prokto.ru/uploads/articles/6782-7.jpg

L’évaluation instrumentale des érections nocturnes aide à différencier l’impuissance psychogène des impulsions organiques. Dans le cas de problèmes psychologiques et mentaux dans un rêve, une érection normale se produit et avec des lésions organiques, l’érection est défectueuse ou complètement absente.

Traitement de la dysfonction érectile

Sélectionnez un traitement pour la dysfonction érectile, en fonction des causes de son apparition. Les méthodes peuvent être très diverses. — des médicaments et de la psychothérapie à l’arthroplastie. Cependant, tout d’abord, il est nécessaire d’éliminer les causes des problèmes sexuels.

Traitement de l’impuissance psychogène

Pour éliminer les problèmes de nature psychogène, ils veillent à réduire les conflits intrapersonnels et interpersonnels à l’aide de la psychothérapie ou de la thérapie cognitivo-comportementale. Si l’homme est dans une relation permanente, il est recommandé d’assister aux séances et à son partenaire. But du traitement — enseigner aux couples une interaction efficace et la formation d’idées adéquates sur le sexe.

Traitement de l’impuissance organique — médicaments

Plus difficile est le traitement de la dysfonction érectile d’origine organique. Son objectif — élimination des pathologies, entraînant une détérioration des fonctions sexuelles, une normalisation du fonctionnement des organes et des systèmes et une stimulation du flux sanguin vers les organes génitaux.

Les médicaments suivants sont recommandés pour les hommes:

  • médicaments hormonaux (prescrits principalement pour les maladies endocriniennes);
  • Inhibiteurs de la PDE-5 (stimulants de l’érection du Viagra, du Cialis et de leurs analogues);

https://prokto.ru/uploads/articles/6782-8.jpg

  • vasodilatateurs (utilisés, y compris les injections dans les organes génitaux).

Important! Les groupes de médicaments répertoriés présentent un certain nombre de contre-indications graves, vous ne pouvez donc les utiliser que selon les directives d’un urologue.

Massage et thérapie par l’exercice pour l’impuissance

La thérapie sous vide constricteur aide à stimuler le flux sanguin vers le pénis. La méthode implique l’utilisation d’une pompe à vide spéciale équipée d’un anneau constrictif (des photos de tels appareils peuvent être facilement trouvées sur le réseau). L’appareil active le flux sanguin dans le pénis et aide à remplir les thèses caverneuses de sang et empêche son écoulement.

Le massage et l’auto-massage de la zone pubienne, du bassin et du périnée aideront à augmenter le tonus des vaisseaux alimentant le pénis en sang. Un effet similaire est exercé par un ensemble d’exercices de thérapie par l’exercice pour stimuler la circulation sanguine et renforcer les muscles périnéaux:

  • tension et relaxation du périnée et de l’anus — au moins 200 fois par jour;
  • squats profonds — 50-100 fois par jour;
  • soulever le bassin d’une position couchée avec les bras tendus le long du torse — 30 à 50 fois par jour;
  • marcher sur place avec une levée du genou élevée.

Le massage et la thérapie par l’exercice sont utilisés pour toute forme de maladie comme méthodes auxiliaires de thérapie. S’appuyer uniquement sur eux ne vaut pas la peine.

Traitement chirurgical de l’impuissance

Les méthodes chirurgicales pour éliminer la dysfonction érectile sont recourues à l’inefficacité des méthodes conservatrices. Il existe plusieurs types d’opérations pour restaurer une érection chez l’homme:

  • endofaloprothèses — il est indiqué pour la pathologie des corps caverneux du pénis, les prothèses peuvent être gonflables et plastiques;
  • revascularisation du pénis (procédure microchirurgicale) — Il est utilisé pour les pathologies vasculaires;
  • embolisation, ligature des veines ou des jambes du pénis, spongiolyse — interventions utilisées dans la pathologie du mécanisme veino-occlusif du pénis.

L’efficacité des opérations est bonne, mais elles nécessitent une préparation minutieuse, notamment en présence de maladies concomitantes.

La chirurgie pour restaurer une érection chez les patients liés à l’âge (plus de 70 ans) est rarement pratiquée.

Prévention et pronostic de la dysfonction érectile

Pour la prévention de la dysfonction érectile, des mesures générales sont utilisées, notamment la rationalisation de la nutrition, le respect de la routine quotidienne et le maintien d’une activité physique suffisante. Réduire le risque de problèmes dans la sphère sexuelle aidera à abandonner les mauvaises habitudes: fumer, boire de l’alcool et des drogues. Pour les hommes à l’âge adulte, un rôle particulier est joué par la préservation de l’activité sexuelle. Une abstinence prolongée peut aggraver considérablement une érection.

Les maladies chroniques jouent un rôle particulier dans la prévention des maladies de la région génitale. Les pathologies systémiques et les médicaments qui doivent être pris pendant une longue période peuvent provoquer des problèmes d’érection.

La dépendance alimentaire peut également affecter la capacité d’un homme à avoir des rapports sexuels. Comment et quoi manger pour réduire le risque d’impuissance ou aider le corps à surmonter les problèmes d’érection, voir la vidéo:

Theme BCF By aThemeArt - Proudly powered by WordPress .
BACK TO TOP